Les fleurs responsables

Les fleurs responsables

Blog

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’une nouvelle tendance à laquelle je suis très sensible : les fleurs responsables. 

J'ai pu lire dans certains articles relayant les nouvelles tendances pour cette année 2023, qu’elles prenaient petit à petit leur place sur le marché. 

Selon moi, plus qu’une tendance à suivre : elles représentent un mode de consommation à adopter. 

J'ai souhaité en savoir plus et vous y sensibilisez. Je suis donc allée à la pêche aux infos. Pour en connaître davantage sur cela, qui de mieux placé pour nous répondre que le seul acteur proposant des Fleurs 100% Made In France, tant aux entreprises qu’aux particuliers. 

Ce n’est autre que Fleurs d’Ici. J'ai pu avoir un échange avec eux et je vous retranscrit ici, le puy d’informations qu’il m'a été livré. 

Puisque les chiffres parlent d’eux-mêmes, commençons par vous livrer ceux qui font froid dans le dos : 

  • 9 horticulteurs sur 10 ont disparu ces 50 dernières années
  • 1 bouquet de 25 roses importées représente 58kg de CO2 = 1 trajet Paris-Londres en avion
  • Jusqu’à 25 substances chimiques interdites en Europe peuvent être contenues dans ce même bouquet 
  • Au Kenya, les salaires les plus bas dans les serres de roses se situent autour de 100$/mois

Cultivées sous serres chauffées, gourmandes en énergie : la grande majorité des fleurs importées ne sont pas en adéquation avec leur floraison naturelle. Par exemple, les roses, dont la saison s'étale de mai à novembre en France sont vendues en plein mois de février à l'occasion de la Saint-Valentin. Et pourtant, plus de 1000 variétés de fleurs sont cultivées en France et cela même au coeur de l'hiver. Cela représente une minorité des fleurs vendues et pourtant nous pourrions puiser dans celles-ci pour offrir des bouquets à nos proches ou pour les événements qui rythment nos vies.

Si les fleurs sont majoritairement originaires du Kenya, de l’Équateur ou de la Colombie, c’est la Hollande qui s’impose comme leader de ce marché en tant que plaque tournante du marché international de la fleur coupée. 

On explique cette importation massive par un secteur très peu digitalisé et une quête constante de compétitivité. Et ça à Aalsmeer, on en profite. Les fleurs du monde entier transitent par leur marché aux fleurs ce qui brouille leur provenance et oblige donc leur transport à se faire en avion ou en camion. 

Ce qui a séduit les boutiques, c’est la facilité de l’approvisionnement. Mais cela a participé à rompre le lien entre les producteurs de proximité et les fleuristes les dépossédant de leur maîtrise sur l’approvisionnement et surtout de la connaissance de l’origine des fleurs vendues aux clients. 

Les nombreux changements de mains que cela engendre; participent à l’émission massive de carbone pour les transporter. Mais aussi à faire que le produit se renchérit : la crise énergétique et l’inflation se répercutant sur le prix des fleurs d’importation au détriment des fleuristes. 

Et à l’arrivée, les fleurs ont perdu de leur fraîcheur… tant de conséquences qui pourraient être évitées grâce à un contact de proximité. 

Et c’est la mission que Fleurs d’ici s’est lancée. 

C’est l’union des idées et valeurs d’Hortense Harang et Chloé Rossignol qui en est le fruit. 

Riches de leurs précédentes expériences professionnelles, elles se sont alliées dans cette cause commune et c’est ainsi qu’a vu le jour la première marque de fleurs locales de saison. 

« Soutenir les agriculteurs et les commerces locaux grâce au digital »

Fleurs d’Ici recrée les liens de proximité entre les différents acteurs impliqués dans la création et la distribution de fleurs afin de chasser les conséquences précédemment citées. 

Grâce au digital, elles permettent un tout nouveau circuit de production, de commercialisation et de distribution sans intermédiaires et sensibilisent les consommateurs à la provenance des fleurs par des actions de plaidoyer. En fonctionnant ainsi, Fleurs d’Ici réduit par 10 l’emprunte carbone de la filière.  

« La sauvegarde de l’horticulture locale »

On nous confie qu’en 50 ans, le nombre d’exploitations horticoles français aurait été divisé par 10 à cause de la concurrence d’importation massive, trop puissante pour y faire face.

Une profession en baisse qui implique une perte des savoirs-faire et l’appauvrissement de la biodiversité. Fleurs d’Ici garantit par son système de recréer des perspectives pour cette profession en difficulté essentielle à une agriculture durable notamment pour ses bienfaits sur la préservation des abeilles. 

Cela a aussi un impact positif sur le dynamisme des centres-villes et le soutien au commerce local en permettant aux fleuristes locaux de résister à la concurrence des pure players de la fleur en ligne grâce à la garantie d’un complément de revenus et l’optimisation de leur charge de travail et approvisionnement. 

Comment fonctionne leur circuit-court ?

  1. Vous commandez votre bouquet sur leur site
  2. Ils sélectionnent les fleurs de saison avec leurs producteurs de saison
  3. Les fleurs sont coupées la veille de la livraison 
  4. Elles sont travaillées par l’un de leurs artisans fleuristes locaux
  5. La livraison est assurée par un partenaire à vélo ou en véhicule électrique
  6. Vous avez réduit par 10 l’impact carbone de votre bouquet 

Voici pourquoi, plus qu’une tendance, les fleurs responsables sont un mode de consommation à adopter. 

En souhaitant approfondir le sujet des fleurs responsables pour vous en parler, j'étais loin d’imaginer tout ce que j'allais découvrir. Il était donc important pour moi d’en faire l’historique en évoquant ce sujet. 

Je remercie vivement Fleurs d’Ici pour toutes ces explications qui sensibilisent sur la consommation des fleurs. Bravo à Hortense et Chloé pour leur investissement et l’impact positif qu’elles opèrent à bien des niveaux. 

J'espère que cet article vous permettra comme moi d’en prendre la mesure. 

Pensez-y pour que votre décoration florale soit aussi belle que responsable. 

À très vite !

Noé

@fleursdici pour suivre leurs réseaux sociaux 

© Photos Fleurs d’Ici

KR 04014KR 04023

Logo WSF Conception WSF © 2021 -