Un mariage sobre & élégant, avec une touche de disco ball

Un mariage sobre & élégant, avec une touche de disco ball

Blog

Récit du mariage Tifanie & Quentin, le 2 septembre 2023 ✨

Tifanie et Quentin se sont dit oui le 2 septembre 2023 en Normandie. La jeune mariée rêvait d’un mariage élégant, mais elle voulait aussi y apporter sa touche d’originalité (marqueur de son grain de folie) : tout le domaine était recouvert de boules à facettes. 

Après une préparation de 18 mois et un mariage qui a dépassé toutes ses attentes, Tifanie nous partage ses impressions quelques semaines après cette journée mémorable.

LA RENCONTRE

Nous nous sommes rencontrés le soir de la finale de la Coupe du Monde 2018, une connexion immédiate s’est établie. Depuis lors, nous sommes restés inséparables.

LES +/- DE L’ORGANISATION

J’ai beaucoup aimé organiser les moindres détails de notre mariage, chercher des inspirations, faire des DIY notamment avec ma machine de découpe. 

En ce qui concerne les aspects négatifs, la durée a été un point d'inquiétude pour moi. En réalité, 18 mois ont été satisfaisants, et davantage aurait probablement été trop accablant.

L’INVESTISSEMENT

En ce qui concerne l'engagement, j'étais beaucoup plus impliquée que Quentin, car il s'est rapidement senti submergé par l'ampleur de l'univers du mariage. En conséquence, j'ai eu carte blanche. Bien que nous ayons toujours partagé équitablement la prise de décisions majeures à 50/50.

CHOIX DE LA CÉRÉMONIE

Nous avons opté pour une cérémonie religieuse, car nous ne l'envisagions pas autrement. Nous avons suivi un programme de préparation de notre paroisse, que nous avons beaucoup apprécié, car il était très contemporain et axé sur le couple plutôt que sur la religion stricte. Notre prêtre était très ouvert d'esprit et plein d'humour, ce qui a rendu notre cérémonie accessible même pour ceux qui ne partageaient pas nos croyances religieuses.

THÈME & SOURCES D’INSPIRATION

Il y a eu une grande évolution entre le début des préparatifs et le jour du mariage. Je suis du genre à changer d'avis fréquemment, alors j'ai pris mon temps avant d'acheter ou de réaliser certains éléments de décoration. Connaissant ma tendance à l'indécision, j'ai préféré attendre d'avoir une vision claire de l'ambiance et des couleurs avant de passer à l'action.

La source principale de mon inspiration était Instagram, où j'ai suivi de nombreux comptes d'outre-Atlantique. J'étais enthousiasmée par ces idées qui semblaient plus modernes et moins répandues par rapport à ce que l'on voit fréquemment ici. 

LE CHOIX DES PRESTATAIRES 

Google, Instagram, des plateformes comme mariage.net... En résumé, l'utilisation d'Internet en général. 

La plupart de ces idées ont émergé au fur et à mesure des préparatifs. Avant nos fiançailles, je n'avais jamais porté d'attention à l'univers du mariage, et je n'avais même pas imaginé la robe de mes rêves.

LA ROBE DE LA MARIÉE

Les essayages ont été l'une des parties moins féérique des préparatifs. J'ai effectué de nombreux essayages, mais je n'ai pas trouvé de robe qui fasse l'unanimité, à l'exception d'une dans laquelle je me sentais déguisée, qui, je crois, est le modèle le plus populaire de Pronovias... et ce n'était pas ce que je recherchais. Il n'y a eu aucun effet "wow" pour moi, et il était évident que mon style de robe sobre et épuré ne correspondait pas à l'idée que mes accompagnatrices avaient en tête. Cela a suscité de la frustration tant pour elles que pour moi.

Ensuite, j'ai décidé de prendre les choses en main et j'ai décidé d'essayer des robes seule. Et c'est là que la magie a opéré. Comme on dit, on finit toujours par revenir à sa première idée... 

J'avais repéré cette robe sur le compte Instagram de la boutique avant mon premier essayage. Lorsque je l'ai essayée, elle ne fermait pas, et mes accompagnatrices semblaient peu impressionnées, alors nous l'avions mise de côté. 

LES ANIMATIONS

Pendant le cocktail, nous avons organisé le jeu des duos, qui a remporté un immense succès auprès des invités. C'était vraiment un excellent moyen de mélanger les familles et les amis, en évitant que les groupes ne restent isolés. Une fois que les duos étaient formés, ils devaient se rendre au photobooth pour prendre une photo ensemble. Il y avait une file d'attente au photobooth, et c'était formidable de voir les invités vraiment jouer le jeu. Je le recommande vivement !

Pour les deux enfants, nous avons mis à leur disposition deux appareils photo Polaroïd pour les divertir. Leur mission consistait à prendre des photos des invités, ce qu'ils ont également beaucoup apprécié. 

En plus, nous avions un groupe de musique qui était exceptionnel. J'ai dansé avec toute ma team, ce qui a été l'un des moments les plus mémorables du mariage.

Enfin, pour conclure le cocktail, nous avons organisé la ronde des rubans, avec mon bouquet pour les femmes et une bouteille de rhum arrangé pour les hommes. Cela a été un énorme succès imprévu auprès des hommes, tous les rubans prévus ont été rapidement pris, et ils ont vraiment adoré cette animation ! 

Pour la soirée, nous avons opté pour quelque chose de plus simple, avec seulement un jeu (douze mois) et deux discours de nos témoins.

Avez-vous décidé d'inviter les enfants à votre mariage ?

Nous avions des enfants présents, bien que leur nombre était relativement faible dans notre cercle d'amis et de famille. En tout, il y avait seulement 2 enfants et une adolescente, car la plupart des autres parents ont choisi de venir sans leurs enfants par leur propre initiative.

UN SOUVENIR MAGIQUE DE LA JOURNÉE

J’ai adoré le moment de danse au cocktail, un pur instant de lâcher prise et c’était merveilleux d’être dans notre bulle.

UNE ANECDOTE SUR LE JOUR J 

Eh bien, il y a certainement plusieurs anecdotes, mais partageons une des plus amusantes. Quentin est rentré plus tard que moi au gîte où nous dormions avec nos frères et sœurs. L'attribution des chambres s'est décidée à ce moment-là, alors quand il est arrivé, il ne savait pas dans quelle chambre j'étais. Au petit matin, je l'ai retrouvé endormi sur le canapé... une nuit de noce inattendue, n'est-ce pas ? Ahah !

Si tu avais l'occasion de refaire tout cela, y aurait-il quelque chose que tu souhaiterais changer ? 

Je n'apporterais aucune modification. J'ai vécu une aventure extraordinaire, depuis les préparatifs jusqu'au jour J, et je souhaite conserver chaque détail tel qu'il est.

LE BUDGET : RESPECTÉ OU NON ?

Absolument pas, ahah ! Nous sommes même bien au-delà du budget initial. Les budgets moyens que l'on trouve sur internet sont vraiment des indicateurs généraux, et parfois, en fonction de la région, ils s'avèrent largement insuffisants. À l'époque de mes premiers préparatifs, j'avais lu une moyenne de 13/14 000 €, mais en Normandie, c'est clairement mission impossible si l'on souhaite un repas servi à table dans un joli domaine. J'avais prévu un budget de 18 000 €, et au final, nous l'avons largement dépassé, surtout si l'on inclut la cérémonie civile en juillet et la cérémonie religieuse en septembre. Heureusement, nous avons étalé nos dépenses sur 18 mois, et j'ai fait beaucoup de choses moi-même.  

ORGANISATION ASSISTÉE OU EN SOLO ?

Il était impensable de déléguer l'organisation de notre mariage. Je fais partie de celles qui veulent tout contrôler, donc la question ne s'est même pas posée. Cependant, j'ai été ravie de recevoir des conseils ponctuels de professionnels pour me rassurer, car il est évident que c'est un véritable métier.

Avec le recul, je réfléchirais à deux fois, et peut-être que j'opterais pour un accompagnement sous forme de coaching dès le début des préparatifs.

UN CONSEIL POUR LES FUTURES MARIÉES

Il est primordial de prendre en considération le choix du photographe et/ou du vidéaste. En fin de compte, ce sont les seules choses qui perdurent et qui nous permettent de revivre cette journée mémorable.

Merci Tifanie pour le partage de ton expérience et longue vie à votre amour avec Quentin. 

À très vite pour un prochain récit,

Noé

Logo WSF Conception WSF © 2021 -